Formations et techniques utilisées

cropped-label4-1.png

Maitre-Praticien en Hypnose Ericksonienne
certifié par l’ARCHE , formé par Kevin Finel

Adhérent à la Charte Ethique et au Code de Déontologie de l’ARCHE

Techniques hypnotiques supplémentaires

Hypnologie : travail sur les sous-personnalités en conflits

Hypnologie : travail sur l’imaginal : imagination active, voyages intérieurs

Hypnologie : travail sur les surfaces projectives

PNL & Coaching : travail sur les conflits de valeurs

Totem Pole Process : travail psycho-physique par personnifications animales,
Formé par Steve Gallegos.

Néo-chamanisme au tambour (en plein air) : voyages intérieurs, animaux totems
Formé par l’école NCC

Thanatologie : approche du processus métaphorique mort/renaissance
Formé par Stanislav Grof

Exploration intra-utérine, non-biographique et entre-vies (approche gnostique).
Formé par J.C. Chabot, IIHS


Compléments issus de la psychologie bouddhiste

 

Fonctionnement des émotions : transformation et pacification des émotions
Formé par l’école Karma-Kaguy du bouddhisme tibétain

Placements de l’attention : fonctionnement et stabilisation de l’attention
Formé par l’école Karma-Kaguy du bouddhisme tibétain

Méditation : stabilisation de l’esprit et contemplation des phénomènes
Formé au Mahamoudra par Jetsun Khandro Rinpoché.

Pleine Conscience : méditation active dans la vie quotidienne
Formé par Thich Nhat Hanh , école du  Zen vietnamien.

 

 mise à jour 31/07/2016

Publicités

Hypnose Ericksonienne: domaines d’application

Les domaines d’application de l’hypnose ericksonienne sont vastes.

Je les propose en 4 catégories :
le développement personnel, la thérapie, l’apprentissage, et l’exploration

 

ACTIVER LES CHANGEMENTS : le « développement de soi »

Gérer ses émotions

Equilibrer les différentes parties de soi.

Lacher-prise et gérer le contrôle

Dépasser ses limites, augmenter ses qualités, capacités et compétences

Changer les représentations de soi

Accorder ses comportements et ses valeurs.

Améliorer son quotidien

Optimiser sa communication.

 

ACTIVER LE BIEN-ETRE et LE SOULAGEMENT : la « thérapie »

Changer d’étape de vie,  Faire un deuil,  Accepter une étape de vie

Retrouver la confiance en soi, Retrouver l’estime de soi

Sortir de la déprime et la dépression

Se libérer des addictions, compulsions, boucles comportementales et cercles vicieux

Se libérer des phobies, des peurs récurrentes, de l’anxiété chronique

Réorganiser ses rythme de vie

Gérer la douleur

 

UTILISER  LES MECANISMES DE L’ESPRIT : « apprendre à faire et à être »  

Découvrir et développer ses mécanismes d’apprentissages.

Désapprendre, ré-apprendre.

Programmer ses réactions, émotions et comportements selon les contextes

Auto-hypnose

 

EXPLORER LES CAPACITES DE LA CONSCIENCE : « exploration de soi » 

Percevoir et maitriser ses mécanismes cognitifs (P.N.L.)

Explorer son passé (régression) et ses futurs possibles (futurisations)

Débloquer et faire circuler l’énergie

Regressions en vie antérieures (à noter : je n’accorde pas d’importance au caractère réel ou symbolique de ce sujet et je n’ai pas d’opinion arrêtée sur le sujet) 

Exploration transpersonnelle et spirituelle

Travail sur la concentration et l’intention.

 

… et toute autre demande et expérience relevant de l’hypnose est la bienvenue !

Informations sur les séances

– Lieux –   

Je consulte au 13 rue Trévise, Paris Xè.
Je propose parfois des séances en plein air, au parc des Buttes Chaumont, Paris XIXè.

 

– Thématiques spécialisées  –

Sur les comportements & les émotions :
– gestion des émotions
– gestions des réactions comportementales
– gestion et expression des colères
– gestion des conflits intérieurs
– gestion des relations interpersonnelles

Sur l’identité ( que suis-je / où vais-je ? )  :
– recherche de sens, recherche de motivation 
– affirmation de soi, positionnement social
– préparer et intégrer des changements d’étape de vie,
– acceptation du deuil
– recherche de paix intérieure et d’épanouissement.

Sur l’imaginal :
En contexte d’exploration (non-thérapeutique),
je peux accompagner ponctuellement en rêve éveillé dirigé, voyage chamanique,
et autres techniques d’exploration phénoménologique.

Note : je n’accompagne plus plus les arrêts du tabac et les compulsions alimentaires.
Je ne travaille pas avec les enfants et les mineurs.

 

– Durées & Tarifs – 

Les séances durent environ 1h30 et sont à 80€ .
Toute personne en difficulté peut me demander un à tarif réduit : l’argent ne doit pas être une barrière à votre démarche.


– Recommandations particulières –

En cas de suivi par d’autres praticiens :  psychologues, gestaltistes, sophrologues, psychanalystes, coach, ostéopathes, kinésithérapeute, nutritionniste, médecine chinoise, naturopathe ou autre : une alliance thérapeutique est recommandable pour que les praticiens s’informent du travail des autres et vous accompagnent en synergie.

En cas de suivi psychiatrique, je demande un aval du psychiatre pour tout suivi en hypnose.

En cas de demande pour des problèmes somatiques, je demande un bilan médical préalable.

 

 

 

Fonctionnement de l’hypnose et domaines d’application

FONCTIONNEMENT DE L’HYPNOSE D’ACCOMPAGNEMENT


L’hypnose
repose sur des notions que nous appelons « le conscient » et  » l’inconscient ».
Ces termes devraient être considérés comme un modèle métaphorique , qui présente notre psyché en 2 parties :

– d’un coté, une partie décidante, faite de volonté et de décision, de choix et de libre-arbitre, d’attention focalisée, et auquel nous attribuons un « moi », un « je » :
 »  je suis conscient de cela, je perçois, je décide, j’agis » , etc.

– de l’autre coté, une partie réagissante, faite d’automatismes, de réflexes, de déclenchements d’émotions et de comportements, faite d’absence d’attention,
et auquel nous attribuons un « autre que moi » :
 » cela se fait inconsciemment « ,  » c’est plus fort que moi « ,  » je le fais malgré moi « ,
 » je n’ai pas prise sur … « ,  » je ne peux pas m’empêcher de …  »

En tant que méthode, l’hypnose agit sur cette seconde partie,  » l’inconscient  » :
accompagné par le praticien, le client travaille sur lui et sur ses objectifs  pour réorganiser ses automatismes, réactions et comportements : les mettre en place ou les dé-bloquer.

De nombreuses techniques et méthodes permettent ces changements ; elles constituent l’hypnose d’accompagnement (qu’on distingue des hypnoses de spectacle et médicales)

 

En tant qu’expérience, l’hypnose peut être vue sous deux angles :

– sous la forme d’un état spécifique : transe, état hypnotique, rêve éveillé, etc.
On considère alors l’expérience comme un état de conscience modifié.
De ce point de vue, la séance induit cet état, qui favorise et facilite la mise en place de changements et de solutions aux problématiques.

– sous la forme d’un processus.
Notre état de conscience change naturellement d’instant en instant, il évolue sous la forme de sensations physiques, d’émotions et de pensées temporaires.
Sans transe apparente, mais par modifications successives de l’état de conscience, le client accède à ses représentations intérieures, en reçoit de l’information et les modifie, pour mettre en place des changements.


En tant que séance,
 l’hypnose correspond aux thérapies brèves orientées vers les solutions.

Le praticien accompagne le patient vers ses propres solutions. L’accent est mis sur les solutions, sur ce que le patient souhaite réellement, sur ce qui limite les changements désirés, et sur les moyens de dépasser ces limites.

Le praticien n’interfère pas avec ses propres croyances ou point de vue sur le client, il n’impose pas de grille d’analyse des situations, sources et dénouements des problématiques. Il accompagne le client à trouver son propre regard sur les situations, et à trouver des solutions et ressources intérieures pour aller dans la direction qui lui semble juste.

 

L’hypnose, dans la recherche. De nombreux chercheurs en biologie, psychologie, sciences du langage et philosophie étudient l’hypnose.

Des recherches récentes sont synthétisées dans le travail de Ernest Rossi, proche collaborateur de Milton Erickson. Docteur en psychologie, chercheur en génétique et neurosciences, E. Rossi montre comment le langage, les suggestions, et les séances de thérapies orientées vers la solution activent un ajustement biologique et psychique du patient, via des mécanismes d’épigénétique et de plasticité cérébrale.

Actuellement, des recherches en neurosciences s’intéressent aux mécanismes et aux effets de l’hypnose. Le travail de Patrik Vuilleumier montre par exemple des aspects neurobiologiques et des axes de réflexion intéressants.

Mes travaux de recherches en hypnologie, que je dirige à l’ARCHE, s’intéressent à la phénoménologie dynamique : comment les pratiques hypnotiques permettent une mise en mouvement de la subjectivité, de la prise de conscience au changement concrêt.


DOMAINES D’APPLICATION

Les domaines d’application de l’hypnose ericksonienne étant très vastes, je les propose en 4 catégories : thérapie, développement personnel, apprentissage, et exploration.

L’aspect thérapeutique correspond à évoluer d’un mal-être à un mieux-être.
Il ne s’agit pas de traiter ou soigner des pathologies, domaine réservé à la médecine,
mais d’ accompagner les phases de détresses psychologiques, émotionnelles etc
Exemple d’application : deuil, rupture, déprime, phobies, addictions, douleurs …

L’aspect développement personnel correspond à évoluer d’un bien-être à un mieux-être, à développer d’autres aspects de soi, à se dé-limiter etc.
Exemple d’application : coaching, gestion du stress, gestion des plannings et des priorités, gestion des émotions et des capacités, flexibilité, lâcher-prise, etc

L’aspect apprentissage permet d’améliorer et d’augmenter les capacités de concentration, mémorisation, intégration etc. Il est utile dans les ré-apprentissages comportementaux, et dans les apprentissages de techniques ou de contenus.
Exemple d’application : préparation d’examen, changements, auto-hypnose, …

L’aspect exploration concerne les capacités de la conscience ou de l’esprit.
L’hypnose permet de découvrir des potentiels méconnus dans notre culture,
comme l’exploration du passé personnel, les régressions en vie non-personnelle,
l’exploration trans-personnelle et « spirituelle », les voyages imaginaux, les capacités animales, la circulation d’énergie, l’hyperesthésie, les domaines hypnotiques traditionnels (chamanique, païens, médiévaux, tantriques, etc)
(à noter : sur ce dernier aspect, je n’accorde pas d’importance au caractère réel ou symbolique de ces expériences, que je considère comme strictement subjectives.) 

L’hypnose que je pratique est de type intégrative, elle repose principalement sur
– la communication entre les différentes parts de soi,
– l’accès aux représentations inconscientes : symboles, paysages et personnages intérieurs.
– la prise en compte des langages verbaux, para-verbaux, non-verbaux.
– la prise en compte du corps et des correspondances corps / psychisme
– la prise en compte des multiples aspects de l’être : physique, émotionnel, psychique, énergétique, croyances inconscientes, comportements conditionnés, évolution individuelle, …
– la libération des limitations et des conditionnements appris, notamment dans l’enfance et dans les expériences traumatisantes.
– l’ouverture à toutes les grilles de lectures et croyances des clients.
– les travaux de recherches en hypnologie que je dirige à l’ARCHE.